29 avr. 2007

When love comes, nothing matter. Men or women, it's the same.


Je me demande si tout le monde a connu cette période de doute, durant laquelle on se pose beaucoup de question sur notre sexualité.

Pour certains, ça aura été facile et pour d'autres, une source de problèmes.

Est-ce qu'on est hétéro, homo, bi? Est-ce qu'on peut prétendre être sûr de sa place quand on a pas essayé l'autre? Peut-on vraiment prétendre ne pas aimer quelque chose quand on y a pas goûté? Si ça marche avec la nourriture alors ça doit marcher avec les rapports humains, non?

Cracher sur une communauté parce que c'est soit disant pas normal, c'est un peu trop facile selon moi.

Pour certains, c'est contre-nature. Pour d'autres, quand on aime, le sexe de la personne n'importe pas.

C'est facile pour ceux qui ont fait le choix d'être avec une personne du sexe opposé d' être critique à l'égard de ce qui est différent. Parce que pour lui ou elle, la différence c'est l'anormalité donc c'est "forcément" eux qui ont raison. Pourtant, ce sont surement les premiers à dire que chaque être est unique... La bonne blague.

Et bien moi je dis que ces personnes là ont une mentalité qui n'a pas suivie l'évolution normale des choses [quel paradoxe mes amis!]. Il serait temps de remettre sa pendule à l'heure.

4 commentaires:

sha hi a dit…

Mon cher Hérisson, pour répondre un peu à ton article je pense être de ces personnes qui se foutent du sexe tant que l'amour est là!

La vie est assez étrange, et en me bassant sur ma vie amoureuse, et bien je peux dire que les images sont bien trompeuses.

Aussi je ne veux pas exclure un amour simplement en raison du sexe.

Si un jour (je croise les doigts) je trouve l'amour de ma vie, la personne qui me ferra vibrer, rire ds les moments les tristes, m'irritera tendrement, me montrera que j'ai tort de telle manière que je ne le prenne pas mal, etc
Cette personne qui illuminera ma vie, avec qui je voudrai tout partager, et bien je crois bien que pour tout ça je me foutrai complétement de son sexe!

Tinny Truc a dit…

Mon très cher Scars,

Je suis touchée par ton commentaire. En fait, je crois bien que sur ce sujet, nos opinions se rejoignent et j'en suis contente!

Comme toi, je serais prête à laisser de côter les conventions pour vivre le grand amour même si cela doit être avec une fille.

Quand on aime, qu'on a confiance, on est prêt à plonger. Plus j'avance et moins je me soucie du regard des autres. Peut-être qu'un jour, je serais prête à faire le grand saut. J'attends juste l'occasion.

Et honnêtement, j'espère vraiment qu'elle se pésentera. Car pour moi qui suis une grande curieuse, j'ai besoin de savoir ce que c'est.

Et comme me le dit souvent Kubi, il ne faut pas vivre avec des regrets! Je ne veux pas vivre avec celui-là.

Je tiens aussi à te féliciter pour tes effors en ce qui concerne l'écriture de ce commentaire! Tu m'épates! Je me rends compte que, finalement, tu pourras peut-être finir par t'insérer socialement dans notre pays.

Bien à toi, ton hérisson.

Kubi... a dit…

Peu importe l'orientation sexuelle d'une personne, l'essentiel est ailleur bien loin des "conventions"...Je comprends ta remise en question petit hérisson...et ce que je vais écrire là est valable pour toi comme pour toute personne que je connais...ni mon regard, ni mon attitude ne changerons, vis a vis de vous...car lorsque l'on apprécie une personne, c'est plus fort que des préjugés sur les pratiques des uns ou des autres.Vis ta vie a fond aujourd'hui pour mieux la savourer demain...

Tinny Truc a dit…

T'inquiètes! Une fois que j'aurais trouvé la femme de ma vie ou du moins celle qui fera battre mon petit coeur, je fonce! Bon bien sûr il faut qu'il y ait ouverture... C'est ça qui risque d'être difficile pour moi vu comment je sais pas aborder les gens, draguer enfin le genre de choses assez difficiles à faire pour moi. Donc j'espère que cette fille saura être plus entreprenante que moi... En gros, ce sera peut être à elle d'avoir un peu le rôle du "mec" dans l'histoire. Quoique maintenant ce ne sont plus tout le temps les mecs qui attaquent en premier... En tout cas avec moi, ils (elles) auront pas le choix... Sinon, je ne doute pas de toi en ce qui concerne le fait que tu m'accepte hétéro ou bi! C'est un peu trouble pour le moment, j'espère être bientôt fixée.